I write, therefore I am... Women's self-writing in 19th century Russia - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2022

I write, therefore I am... Women's self-writing in 19th century Russia

J'ECRIS, DONC JE SUIS… L'ECRITURE FEMININE DE SOI DANS LA RUSSIE DU XIX E SIECLE

(1)
1
Catherine Géry

Résumé

The women's ego-documents written in the period from the 1760s to the 1840s constitute a mass of material whose exact volume we still do not know. At least until the mid-nineteenth century, women autobiographers, who gained access to literature without gaining access to publication, wrote for a latent or potential reading public, if one does not take into account the private circle for which their writings were initially intended. The late publication of these texts (for the most part not before the 20th century), but also their undeniable modernity (they anticipate the male literature of self-awareness and self-analysis in Russia) mean that the women authors participated in their time in the invention of a future readership. In order to question the possibility of a new historical writing of "futures of the past" (Boucheron, Koselleck) by applying it to Russian literary history seen from the women's side, the article compares several ego-documents (those of Natalia Dolgorukaya, Ekaterina Kvashnina-Samarina, Natalia Golitsyna, Ekaterina Shakhovskaya, Maria Volkonskaya) whose contribution to the history of autobiography in Russia has been cancelled out by delayed publication and reception. It analyses the resonances between texts that have had little or no circulation outside the family sphere. When Nadejda Dourova's memoirs appeared in 1836, she could not identify with any Russian model of gender or literary genre, and The Cavalier Maiden. An Adventure in Russia is the first Russian women's autobiography that presents a conjunction of lived experience, literary production, publication and reception.
Les ego-documents féminins rédigés sur la période allant des années 1760 aux années 1840 constituent une masse de matériaux dont nous ne connaissons toujours pas le volume exact et dont nous n’avons pas mis à jour toute la complexité. Les femmes autobiographes, qui accédaient à la littérature sans accéder à la publication, ont écrit, au moins jusqu’au milieu du XIXe siècle, pour un public de lecteurs resté à l’état de latence ou de potentialité, si l’on ne prend pas en compte le cercle privé auquel leurs écrits étaient initialement destinés. La publication tardive de ces textes (pour la plupart pas avant le XXe siècle), mais aussi leur incontestable modernité (ils anticipent la littérature masculine de la conscience de soi et de l’autoanalyse en Russie) font que leurs autrices ont, d’une certaine façon, participé en leur temps à l’invention d’un lectorat à venir. Afin d’interroger la possibilité d’une nouvelle écriture historique des « futurs du passé » (Boucheron, Koselleck) en l’appliquant à l’histoire littéraire russe vue du côté des femmes, l’article met en regard plusieurs ego-documents (ceux de Natalia Dolgoroukaïa, Ekaterina Kvachnina-Samarina, Natalia Golitsyna, Ekaterina Chakhovskaïa, Maria Volkonskaïa) dont l’apport pour l’histoire de l’autobiographie en Russie a été annulé en raison d’une publication et d’une réception différées. Il analyse les résonnances entre des textes qui n’ont pourtant que peu ou pas circulé en dehors de la sphère familiale. Quand paraissent les mémoires de Nadejda Dourova en 1836, celle-ci ne peut se revendiquer d’aucun modèle russe de genre (gender) et de genre littéraire, et La Demoiselle cavalier. Une aventure en Russie est la première autobiographie féminine russe qui présente une conjonction entre expérience vécue, production littéraire, publication et réception.
Fichier principal
Vignette du fichier
J’écris_texte.pdf (232.54 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03863121 , version 1 (21-11-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03863121 , version 1

Citer

Catherine Géry. J'ECRIS, DONC JE SUIS… L'ECRITURE FEMININE DE SOI DANS LA RUSSIE DU XIX E SIECLE. Писането за себе си и неговите жанрове, 2022, 978-619-7372-41-0. ⟨hal-03863121⟩

Collections

INALCO CREE
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More