A propos de la particule verbale russe ved’, ou le retour à la réalité

Résumé : Unité radicalement singulière, ved’ appartient à la classe des particules marqueurs discursifs. Bien qu’il ne possède pas d’équivalents exacts dans d’autres langues, l’identité sémantique de ved’ peut être appréhendée au travers de la description des procédés discursifs réguliers caractéristiques de ses emplois en tant que MD. Sa sémantique se déploie sur deux plans. Elle se définit d’abord par la mise en place de l’altérité p/p’, où p, portée énonciative de ved’, est la valeur de référence qui s’oppose, à des degrés différents, à p’, sa valeur concurrente explicite ou implicitement actualisée. La résorption, dans un deuxième temps, de l’altérité p/p’ s’opère par la mobilisation de la valeur étymologique de ved’ intrinsèquement associée à la notion de « savoir ». Présenté rétroactivement en tant que « savoir objectif », p est un argument qui autorise la transformation d’une représentation subjective de la situation Z en une représentation objective et prive p’ de sa légitimité.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2017
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01443137
Contributeur : Tatiana Bottineau <>
Soumis le : dimanche 22 janvier 2017 - 17:10:38
Dernière modification le : mercredi 25 janvier 2017 - 01:05:21
Document(s) archivé(s) le : dimanche 23 avril 2017 - 12:20:16

Fichier

ARTICLE_A propos de la particu...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01443137, version 1

Collections

SEDYL | IRD | USPC

Citation

Tatiana Bottineau. A propos de la particule verbale russe ved’, ou le retour à la réalité . 2017. 〈hal-01443137〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

45

Téléchargements du document

45