La Thrace grecque: populations et territoire

Résumé : La Thrace grecque ? L'histoire et sa position entre la mer Égée, la Bulgarie et la Turquie, en font une région originale, à la fois grecque, balkanique et européenne, l'une des régions les plus calmes de l'Europe, mais aussi l'une de celles qui pourraient être à l'origine d'un nouveau conflit armé. Il a fallu cinquante années de conflits et de tractations diplomatiques pour délimiter finalement en 1920 cette nouvelle province et l'intégrer dans l'État grec. Qui a tracé les frontières, comment, pourquoi, avec quelles conséquences ? La Thrace est un bon exemple de ce qui s'est fait couramment dans les Balkans. Subitement coupée de la Bulgarie et de la Thrace turque, devenue "périphérique" dans un État polarisé sur Athènes, comment la région a-t-elle évolué ? Conservant, de par le traité de Lausanne, une forte minorité musulmane (environ 1/3 de la population) à majorité turcophone, comment s'est-elle intégrée dans un État quasi-unanimement orthodoxe, et dont les relations avec la Turquie sont de plus en plus tendues ? La paix civile qui y règne est-elle un succès exemplaire ou cache-t-elle une explosion prochaine ? Convoitée par ses voisins immédiats la région est-elle "en danger" comme l'annonce la presse grecque ?
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
1997, Études Grecques, Marie-Paule Debaisieux, 2738449999. 〈www.editions-l'harmattan.fr/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01294123
Contributeur : Joelle Dalegre <>
Soumis le : dimanche 27 mars 2016 - 15:07:57
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 11:59:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-01294123, version 1

Collections

Citation

Joelle Dalegre. La Thrace grecque: populations et territoire. 1997, Études Grecques, Marie-Paule Debaisieux, 2738449999. 〈www.editions-l'harmattan.fr/〉. 〈hal-01294123〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127