The Impostures by and around Gogol - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Revue russe Année : 2022

The Impostures by and around Gogol

Impostures de et autour de Gogol

(1)
1
Catherine Géry

Résumé

The article examines two manifestations of imposture: discursive imposture (in Gogol's work) and epistemological imposture (around Gogol's work), the former having in part generated the latter. Discursive imposture is another way of looking at the famous "illusion of skaz" theorized by the formalist Boris Eichenbaum on the basis of the tale The Overcoat, where the literary imposture is, in the same movement, produced and denounced by the impostor himself (the author-narrator). The imposture of discourses is doubled in The Overcoat by an imposture of objects, which calls into question the ontological categories of meaning and those of the living and the dead. The result for the reader is a feeling of emptiness and discomfort that has led some critics to a new form of imposture: epistemological imposture, which aims to dispel the illusion and restore the logos to its rights. The film The Overcoat made by the FEKS collective in 1926 bears witness to these interpretative tensions.
L’article examine deux manifestations de l’imposture : l’imposture discursive (dans l’œuvre de Gogol) et l’imposture épistémologique (autour de l’œuvre de Gogol), la première ayant en partie généré la seconde. L’imposture discursive est une autre façon d’envisager la célèbre « illusion du skaz » théorisée par le formaliste Boris Eichenbaum à partir du récit Le Manteau, où l’imposture littéraire est, dans le même mouvement, produite et dénoncée par l’imposteur lui-même (l’auteur-narrateur). L’imposture des discours se double dans Le Manteau d’une imposture des objets, qui remet en cause les catégories ontologiques du sens et celles du vivant et du mort. Il en résulte pour le lecteur un sentiment de vacuité et d’inconfort qui a conduit certains critiques à une nouvelle forme d’imposture : l’imposture épistémologique, qui vise à défaire l’illusion et à rétablir le logos dans ses droits. Le film Le Manteau réalisé par le collectif de la FEKS en 1926 témoigne de ces tentions interprétatives.
Fichier principal
Vignette du fichier
TexteGéry_GOGOL.pdf (272.03 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03726004 , version 1 (18-07-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03726004 , version 1

Citer

Catherine Géry. Impostures de et autour de Gogol. La Revue russe, 2022, Gogol et l'imposture, 58. ⟨hal-03726004⟩

Collections

INALCO CREE
10 Consultations
23 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More