En contexte de double diglossie, quelle valeur accordée au malgache par ses locuteurs ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2021

En contexte de double diglossie, quelle valeur accordée au malgache par ses locuteurs ?

(1)
1

Résumé

Madagascar connaît une situation de double diglossie. Une diglossie langue coloniale (français) / langue nationale s’est en effet superposée à la diglossie langue nationale / langues régionales qui préexistait. Bien que le pays ait acquis son indépendance, le français est resté très présent, occupant différentes positions en fonction de la conjoncture sociopolitique malgache : langue de domination, langue de prestige, simple langue étrangère. En s’attardant sur les éléments historiques ayant favorisé l’émergence de cette situation diglossique, cet article s’intéresse aux représentations attachées de nos jours aux langues en présence à Madagascar. L’importante verticalité qui les lie génère une dévalorisation profonde du malgache et à plus forte raison de ses variantes régionales, bloquant chez les classes sociales favorisées le souhait d’un plurilinguisme pour aller davantage vers l’unilinguisme dans la langue dominante, le français. Une politique linguistique promouvant le malgache n’est alors pas vécue comme un enrichissement social ou un bilinguisme additif mais plutôt comme une régression, celle d’aller vers une langue d’un statut inférieur.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_Tensions.pdf (381.34 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03179729 , version 1 (24-03-2021)

Identifiants

Citer

Louise Ouvrard. En contexte de double diglossie, quelle valeur accordée au malgache par ses locuteurs ?. Plurilinguisme et tensions identitaires : discours, représentations et médiations, 2021, ⟨10.17184/eac.9782813003614⟩. ⟨hal-03179729⟩
91 Consultations
136 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More