Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Faut-il introduire les classes de verbe dès le niveau débutant? Le cas du suffixe -zhe

Résumé : Les manuels d’initiation au chinois introduisent assez tôt les divers marqueurs aspectuels, sans recourir dans leurs explications aux classes sémantiques de verbes. Ceci a pour résultat d’inciter les apprenants à une appréhension globalisante et abstraite de la valeur aspectuelle du marqueur en question, qui les laisse souvent sur une sensation d’échec. Nous nous penchons ici sur la possibilité de mettre à profit les avancées des travaux linguistiques sur l’aspect en chinois, et les classifications des verbes qui en découlent, dans l’apprentissage des marqueurs d’aspect continuatif -zhe, zài et ne. Nous proposons que l’apprentissage du suffixe -zhe soit centré sur sa valeur d’état résultant, en mentionnant explicitement la catégorie des verbes de posture et de placement dès le niveau débutant. Son emploi avec des verbes d’action, où il prend une valeur dite « progressive », serait reporté au niveau intermédiaire. L’aspect progressif (action en cours, « être en train de ») serait, lui, introduit au niveau débutant avec l’adverbe zài, et éventuellement la particule finale ne.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-02919539
Contributeur : Christine Lamarre <>
Soumis le : dimanche 23 août 2020 - 09:40:43
Dernière modification le : mardi 25 août 2020 - 03:23:51

Identifiants

  • HAL Id : hal-02919539, version 1

Citation

Christine Lamarre. Faut-il introduire les classes de verbe dès le niveau débutant? Le cas du suffixe -zhe. YANG Zhitang 杨志棠, Arnaud ARSLANGUL 安其然. Etudes sur l'enseignement du chinois langue étrangère aux francophones, vol. 1 / 法语国家与地区汉语教育研究 第一辑, Presses de l'Université des Langues (北京语言大学出版社), pp.172-186, 2020, 9787561954232. ⟨hal-02919539⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25