Heritage & Family Languages in French-speaking Belgium: Issues of Legitimacy and Integration - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Language Education and Multilingualism – The Langscape Journal Année : 2019

Heritage & Family Languages in French-speaking Belgium: Issues of Legitimacy and Integration

(1)
1

Résumé

The article presents some of the results of a sociolinguistic research on the multilingual practices and representations of Francophone Belgians of immigrant descent. We focus on the perceived relationships between bi-or multilingualism and social integration or, conversely, marginalization. The study reveals that for our participants, there is no contradiction between the legitimate and necessary command of the French language in Francophone Belgium and their wish to see the language(s) of their parents preserved and practiced in the private sphere. Rejecting the idea that language maintenance has anything to do with a reluctance to integrate oneself, the participants articulate the status they give to languages and bilingualism and the way they regard the question of integration. Focussing more specifically on linguistic practice, ideologies and bias, the respondents assert that postmigration identities are necessarily built on the premise of plurality Cet article présenand on the condition that social integration can be experienced in positive terms.
Cet article présente les résultats d'une recherche sociolinguistique menée sur les pratiques et les représentations plurilingues de Belges francophones issus de l'immigration. Notre étude porte sur la façon dont les participants perçoivent la relation entre le bilinguisme ou le plurilinguisme et l'intégration sociale ou, à l'inverse, la marginalisation sociale. La recherche met au jour l'absence de contradiction, pour les informateurs, entre la maîtrise du français en Belgique francophone, qu'ils conçoivent comme nécessaire et légitime, et leurs aspirations à voir la ou les langues de leurs parents préservées et pratiquées dans la sphère privée. Alors qu'ils rejettent l'idée que la rétention linguistique serait liée à une réticence à s'intégrer socialement, les participants de l'étude mettent en relation le statut qu'ils accordent aux langues et au bilinguisme et la façon dont ils se conçoivent l'intégration sociale. En mettant en relief notamment la question des pratiques, des idéologies et de la stigmatisation linguistiques, les répondants soulignent que les identités post-migratoires sont nécessairement construites sur des bases plurielles, mais qu'elles le sont aussi à la condition que l'intégration sociale soit vécue de façon positive.
Fichier principal
Vignette du fichier
LEM-2019_Forlot Lucchini.pdf (278.14 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02357736 , version 1 (10-11-2019)

Identifiants

Citer

Gilles Forlot. Heritage & Family Languages in French-speaking Belgium: Issues of Legitimacy and Integration. Language Education and Multilingualism – The Langscape Journal, 2019, pp.85-101. ⟨10.18452/20619⟩. ⟨hal-02357736⟩
62 Consultations
40 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More