Apports du CECRL à l'enseignement du japonais en France

Résumé : La communauté des enseignants de japonais a réagi assez rapidement à la publication en 2001 du Cadre européen commun de référence pour les langues en tentant d’en adapter les orientations à l’enseignement du japonais. Tant à l’échelle nationale qu’au niveau local des établissements, des considérations «politiques», notamment la concurrence de la langue chinoise auprès du public estudiantin, semblent avoir joué un rôle non négligeable dans la tentative d’appropriation de cet outil. Sur la scène internationale, la Fondation du Japon, organisme public japonais de promotion de la langue et de la culture japonaises s’est également penchée sur ce document pour en intégrer certains éléments dans le JF Standard for Japanese-Language Education publié en 2009. Près de 15 ans après la publication du CECRL, à travers les deux exemples des nouveaux programmes de japonais pour le secondaire et du JF Standard, cet article dresse un premier bilan des apports du Cadre sur les pratiques pédagogiques et la légitimation du japonais dans la carte des langues vivantes du secondaire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-02343396
Contributeur : Jean Bazantay <>
Soumis le : samedi 2 novembre 2019 - 14:43:12
Dernière modification le : mercredi 6 novembre 2019 - 01:50:40

Fichier

Apports du CECRL à l'enseign...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02343396, version 1

Collections

Citation

Jean Bazantay. Apports du CECRL à l'enseignement du japonais en France. Les Langues Modernes, Association des professeurs de langues vivantes (APLV), 2015, Enseigner les langues orientales à l'université : quelles approches ?. ⟨hal-02343396⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14

Téléchargements de fichiers

9