, en tiennent à la Tora écrite et refusent la Loi orale. Ils sont considérés par les autres Juifs comme des hérétiques

, Karaïtes de loin de nos faces' qui traduit de façon calque une mise à distance hébraïco-araméenne, très forte. Les interdictions de mariage avec les Juifs rabbanites, sont toujours de mise même si on en déplore ouvertement les méfaits. Ils ne sont pas enterrés dans les mêmes cimetières et la plupart des membres de la communauté ne les considère toujours pas comme juifs. Leur cimetière, isolé par des murs, se trouvait dans un angle du cimetière des autres Juifs. Même si des déclarations comme los Karayes son los Zinganós de los Djudyós 'les Karaïtes sont les Gitans des Juifs', sont rares, elles n'en sont pas moins proverbiales et marquent l'ostracisme dont ils ont été l'objet en les associant aux Gitans, très mal considérés. Une autre informatrice, très âgée, a cité sans le reprendre à son compte le proverbe kon franseza te puedes kazar kon Karayim no 'tu peux épouser (même) une française (= catholique) mais pas des Karaïtes'. Une autre dame a expliqué que pour devenir juifs les Karaïtes devaient se convertir d'abord à la religion des Arméniens puis à celle des Grecs. Tous ont mis en avant le fait qu'ils ne savent pas le judéo-espagnol et qu'ils parlent plutôt le grec. Une locutrice de Hasköy rapportant une visite faite par une amie karaïte lors de l'exposition du trousseau avant le mariage insiste sur le parler mélangé de la jeune femme karaïte où le grec domine, Les Karaïtes d'Istanbul sont une très ancienne communauté qui existait à l'époque byzantine. A Hasköy, faubourg juif sur les rives de la Corne d'Or, ils vivaient à l'intérieur du quartier juif. Leur quartier, seul ghetto de la ville y était entouré de murailles pour se protéger des Juifs rabbanites majoritaires dans ce faubourg

L. Fait-qu'ils-parlent-en-partie-le-judéo-espagnol, ;. Bibliographie-altabev-mary, and . Nicole, que les cas de mariages mixtes réprouvés soient si fréquemment cités, montrent que cette communauté n'est pas aussi coupée de l'autre que l'on voudrait le faire croire, pp. 497 à 524. BUNIS David M., A Lexicon of the Hebrew and AramaicElements in Modern Judezmo, vol.1, pp.9-23, 1982.

J. Nehama, D. Du, :. Madrid, I. Csic, ;. Arias-montano et al., Istanbul : Gözlem, 1977.

. Varol-marie-christine, . Répertoire, . Et-usage-dans-une-famille-judéo-espagnole-d'istanbul-»-in-plurilinguismes, and V. Paris, Recensements : République Turque -Présidence du Conseil -Office Central de StatistiqueRecensement Général de la population / Genel Nüfus Sayimi, Résultats définitifs et détaillés, Des conceptions et des langues lorsqu'on parle de religion en, vol.53, pp.223-239, 1936.