The Status of Marker gei in Mandarin Chinese

Résumé : En chinois contemporain le morphème gei, verbe ayant le sens de ‘donner’, peut aussi bien marquer un agent qu’un patient. Les verbes [+donner] évoluent souvent vers les marqueurs d’agent dans d’autres dialectes chinois, même dans d’autres langues. Nous avons étudié le statut de gei en mandarin de Pékin dans deux situations : gei en tant que marqueur d’agent et en tant que marqueur de patient : (1)羊给狼吃了。yáng gěi láng chī le mouton-GEI-loup-manger- particule finale, ‘Le mouton a été mangé par le loup.’(gei = marqueur d’agent) (2)狼给羊吃了。láng gěi yáng chī le loup-GEI-mouton-manger-particule finale, ‘Le loup a mangé le mouton.’(gei=marqueur de patient) Ce phénomène en Pékinois a été comparé avec les structures similaires dans d’autres dialectes. Le changement du verbe [+donner]>marqueur du causatif>marqueur du passif a été attesté dans 23 dialectes tandis que celui du verbe [+donner] >marqueur de l’actif a été trouvé dans 22 dialectes en Chine. Le verbe [+donner] utilisé comme un marqueur d’agent constitue un phénomène commun ; l’étape-clé qui permet ce changement réside dans la connexion entre le trait sémantique du verbe « donner » et sa fonction syntaxique « causatif ». Les verbes causatifs alimentent les sources des marqueurs du passif en chinois. Ceci a été attesté dans les dialectes du sud et les langues non Han. Pourquoi en Pékinois gei peut-il jouer aussi bien le rôle d’un marqueur d’agent que celui de patient ? Les analyses sémantiques et lexicales ont été avancées pour montrer que ce genre de verbes est susceptible de se développer dans deux directions contraires : « donner » ou « recevoir » comme take en anglais (Take him another book, take=donner. He took my book, take=emporter) ou « louer» en français (louer à qqn peut exprimer : 1. Celui qui loue est propriétaire. 2. Celui qui loue est locataire). Le préfixe ‘do-’ donne le sens « donner » au français mais ‘da-’ en Hittite (Benveniste, 1966) exprime le sens « emporter ».
Type de document :
Article dans une revue
Journal of Chinese Linguistics, 1994, 22 (2), pp.363-394
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01476957
Contributeur : Dan Xu <>
Soumis le : dimanche 26 février 2017 - 17:12:43
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:18

Identifiants

  • HAL Id : hal-01476957, version 1

Collections

EHESS | PSL | USPC

Citation

Dan Xu. The Status of Marker gei in Mandarin Chinese. Journal of Chinese Linguistics, 1994, 22 (2), pp.363-394. 〈hal-01476957〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

268