Représentations et usages de l'ourdou en tant que langue littéraire chez Intizar Hussain et Ashfaq Ahmad

Résumé : En s'intéressant aux profils biographiques et aux trajectoires de vie de deux écrivains, Ashfaq Ahmad et Intizar Hussain, les deux sont nés en Inde et ont migré au Pakistan, nous nous interrogerons l'approche et choix linguistique pour l'ourdou dans les circonstances divergentes. Les deux écrivains considérés comme des grandes figures emblématiques du XXème siècle dans la littérature ourdoue, ont une approche différente lorsqu'ils puisent dans les ressources littéraires en privilégiant autres langues indigènes de l'espace indo-pakistanais, tels que l'hindi, le pendjabi mais aussi le sanscrit. En revanche, l'ourdou reste la langue de plume principale pour ces deux écrivains afin de véhiculer à la fois un héritage culturel néo-musulman du sous-continent indien postindépendance mais aussi raviver l'hindou folklorique. L'ourdou représente pour ces deux écrivains à la fois le proche et le lointain avec lesquels ils tissent une histoire. Ashfaq Ahmad forge son identité, en le liant à la religion et il incarne une posture militante, tantôt en faveur de l'ourdou, tantôt en faveur de l'Islam. Intizar Hussain interroge l'Islam pesant de son milieu et il se réfugie dans le lointain (Inde) avec ses écrits.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2017
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01435917
Contributeur : Shahzaman Haque <>
Soumis le : lundi 16 janvier 2017 - 00:16:32
Dernière modification le : vendredi 20 janvier 2017 - 01:05:41

Fichiers

Haque_2017_CORRIGE.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01435917, version 1

Collections

Citation

Shahzaman Haque. Représentations et usages de l'ourdou en tant que langue littéraire chez Intizar Hussain et Ashfaq Ahmad. 2017. <hal-01435917>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

28

Téléchargements du document

32