« Ceux qui ne boivent pas perdent le chemin de leurs ancêtres ». Évolution des usages sociaux de l’alcool dans une communauté indigène des Hautes Terres du Chiapas

Résumé : Dans les communautés indigènes mayas tseltal des Hautes Terres du Chiapas, l’alcool joue, depuis toujours, un rôle fondamental dans de nombreux processus de la vie sociale. Cette contribution se propose, dans un premier temps, de revenir sur ces pratiques et représentations émiques relatives à la consommation d’alcool ainsi que sur les critères distinguant, selon les traditionalistes, le «bien boire» de l›alcoolisme jugé négatif. Sera évoquée ensuite l’émergence d’une nouvelle dimension symbolique des usages traditionnels de l’alcool. En manifestation à de récents bouleversements au sein de la communauté villageoise d’Aguacatenango, la fonction des pratiques de consommation d’alcool dépassent aujourd'hui le seul aspect de structuration des relations entre individus et avec les entités divines. Le maintien de ces pratiques est désormais devenu, pour les traditionalistes, un enjeu essentiel de préservation de ce qu’ils considèrent comme leur identité culturelle.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, Éd. de l'Université de Liège, 2015, 3 (107), pp.303-318
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01435478
Contributeur : Marie Chosson <>
Soumis le : samedi 14 janvier 2017 - 11:50:26
Dernière modification le : dimanche 15 janvier 2017 - 01:05:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01435478, version 1

Collections

Citation

Marie Chosson. « Ceux qui ne boivent pas perdent le chemin de leurs ancêtres ». Évolution des usages sociaux de l’alcool dans une communauté indigène des Hautes Terres du Chiapas. Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, Éd. de l'Université de Liège, 2015, 3 (107), pp.303-318. 〈hal-01435478〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

111