Le Journal de Dang Thuy Tram. Le moi contre la guerre. - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2010

Le Journal de Dang Thuy Tram. Le moi contre la guerre.

(1, 2)
1
2

Résumé

Trois décennies après la fin des hostilités américano‑vietnamiennes, l’année 2005 a été marquée par la publication des journaux intimes, inachevés puis retrouvés, de deux militaires de l’armée de Hanoi, Dang Thuy Trâm – une femme médecin – et Nguyên Van Thac – un simple soldat, morts pendant la guerre. Les deux ouvrages, intitulés respectivement "Le Journal de Dang Thuy Trâm" et "À jamais vingt ans", vendus en quelques mois à 400 000 exemplaires chacun, sont parmi les plus lus au pays depuis une dizaine d’années. Documents d’une grande richesse, ils sont révélateurs des comportements d’un certain nombre de Vietnamiens face aux combats et des mécanismes du pouvoir politique à un moment où l’idéologie, le communisme en l’occurrence, dominait dans tous les domaines. Le journal Dang Thuy Trâm mérite une étude approfondie en raison de la qualité exceptionnelle de son écriture. Notre lecture l'examinera autant comme livre – c’est‑à‑dire un produit bien fini et conforme à la communication littéraire – que comme situation, acte, pratique. Elle tiendra compte des composantes du texte ainsi que de ses contradictions liées en grande partie à la censure et à l'autocensure, afin de restituer la complexité, de redonner vie à ce journal figé aujourd’hui sous le poids des médias, défiguré par la propagande et délaissé par la critique.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01395019 , version 1 (10-11-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01395019 , version 1

Citer

Cam Thi Doan. Le Journal de Dang Thuy Tram. Le moi contre la guerre.. Écrire le Vietnam contemporain. Guerre, corps, littérature, 2010, 978-2-84050-709-3. ⟨hal-01395019⟩

Collections

INALCO ASIES
120 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More