Réflexions sur la parenté chinoise

Résumé : Cet article est une présentation du chapitre VII de l’ouvrage de Laurent Barry La parenté (2008), intitulé « Principe de parenté agnatique » consacré au système chinois. Laurent Barry fait reposer le principe de parenté agnatique chinois essentiellement sur le mariage d’un homme avec sa cousine parallèle matrilatérale qui serait, selon lui, « le » mariage préférentiel dans le monde han. Le commentaire examine trois plans étudiés par l’auteur : les pratiques de mariage, les règles rituelles de deuil et les lois juridiques et questionne la thèse présentée par l’auteur de ce principe agnatique qui serait « contre intuitif » en attribuant le rôle de la descendance aux seuls hommes. La proposition serait de développer les études sur la place des femmes dans la société chinoise, qui éviterait l’écueil de donner une vision très androcentriste de cette société, comme le fait l’auteur.
Type de document :
Article dans une revue
L'Homme - Revue française d'anthropologie, Éditions de l'EHESS 2010, pp.431-450
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01305800
Contributeur : Catherine Capdeville <>
Soumis le : jeudi 21 avril 2016 - 18:23:21
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 11:59:02
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 novembre 2016 - 09:13:17

Fichier

Parenté chinoise -L'Homme 195...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01305800, version 1

Collections

Citation

Catherine Capdeville-Zeng. Réflexions sur la parenté chinoise. L'Homme - Revue française d'anthropologie, Éditions de l'EHESS 2010, pp.431-450. 〈hal-01305800〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

99

Téléchargements de fichiers

119