Traduire : une altérité en action (traduire l'altérité et non l'identité) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Traduire : une altérité en action (traduire l'altérité et non l'identité)

(1)
1

Résumé

La traduction, lorsqu'elle est une pratique réflexive, déconstruit l'identité dans ce qu'elle a de figé et de figeant, de fixé et de fixant, elle ne trouve pas sa place dans les nombreuses dichotomies qui ont la vie dure : « fidélité » à l'esprit/ »fidélité » à la lettre, identité/altérité, forme/sens, etc. C'est dans l'intersubjectivité que se meut la traduction, dans le rapport qui se joue, le dialogue qui s'instaure entre le « je » et le « tu », entre le Même et l'Autre. Une altérité en action car il s'agit, pour la traduction, non pas de dire la même chose, mais d'agir en réponse à l'original tout en étant différente, en disant différemment, et en assumant sereinement cette altérité. Surtout lorsqu'elle est traduction d'un texte littéraire tissé de polyphonie et d'altérité lui-même, aussi bien dans la poésie que dans la prose. L'enjeu de ce travail de – et sur – l'altérité dépasse la traduction pour concerner l'ensemble des sciences humaines, comme l'a suggéré récemment François Ost avec Traduire. Défense et illustration du multilinguisme.
Fichier principal
Vignette du fichier
Branly.pdf (121.76 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01301875 , version 1 (20-04-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01301875 , version 1

Citer

Marie Vrinat-Nikolov. Traduire : une altérité en action (traduire l'altérité et non l'identité). Séminaire INALCO/Quai Branly 2016 : l'altérité, Mar 2016, Paris, France. ⟨hal-01301875⟩
256 Consultations
1385 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More