L'Autre caucasien dans la littérature russe, de Pouchkine à Makanine - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

L'Autre caucasien dans la littérature russe, de Pouchkine à Makanine

(1)
1
Catherine Géry
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 977016

Résumé

In the 20-30’s of the XIXth century Caucasus abundantly nourished the Russian literature and artistic imagination. As “New Parnassus” and “warm Siberia” - that is to say as a source of poetic creation and a space of relegation for an entire generation of writers (Pushkin, Lermontov, Bestuzhev, Griboedov…), as a mental construction and a colonial space, as a paradigm of romantic modernity and a place of ancient legends, Caucasus provoked a new reflection on civilization’s values and Russia’s historical future faced with the occidental and oriental cultures. The Russian literary discourse on Caucasus is clearly ambivalent; the formation of this discourse allowed to analyze the different functions of “the other space” from an aesthetic and ideological point of view. How does the Russian literature consider the colonized and “primitive” people? What are the dominant images? The representations of “Russian East” are part of complex identity strategies whose stakes are high and exceed a simple recognition of cultural differences.
Durant les années 20 et 30 du XIXe siècle, l’espace caucasien nourrit abondamment les imaginaires littéraires et artistiques russes. A la fois « nouveau Parnasse » et « Sibérie chaude » – à savoir source de création poétique et espace de relégation pour toute une génération d’écrivains (Pouchkine, Lermontov, Bestoujev, Griboïedov…), construction mentale et espace colonial de la conquête territoriale (nombre de ces écrivains furent versés dans l’armée impériale durant les guerres du Caucase), topos de la modernité romantique et espace des légendes antiques, le Caucase suscite une nouvelle réflexion sur les valeurs de la civilisation et les devenirs historiques de la Russie face aux cultures occidentales et orientales. A travers la constitution du discours russe sur le Caucase au début du XIXe siècle, on peut donc interroger les fonctions de « l’espace de l’autre » non seulement du point de vue esthétique, mais également du point de vue idéologique. Quel type de regard la littérature russe porte-t-elle sur l’autre colonisé ? Quelles en sont les images dominantes ? Les représentations de ce qu’on appellera ici « l’Orient russe » ne sont jamais anodines, elles s’inscrivent dans des stratégies identitaires complexes, dont l’enjeu dépasse celui de la simple connaissance de la différence.
Fichier principal
Vignette du fichier
L'Autre caucasien.pdf (233.69 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-01292878 , version 1 (23-03-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01292878 , version 1

Citer

Catherine Géry. L'Autre caucasien dans la littérature russe, de Pouchkine à Makanine. L'Altérité- Séminaire du musée du quai Branly, Mar 2016, Paris, France. ⟨hal-01292878⟩
222 Consultations
1152 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More