Entre Grèce et Turquie : une situation délicate, les minorités

Résumé : La Convention d'échange des populations grecques et turques signée le 30 janvier 1923 à Lausanne exclut de l'obligation les musulmans originaires de Thrace occidentale et les orthodoxes grecs de la ville de Constantinople, puis ceux des îles d'Imbros et Ténédos. La situation ainsi créée est à l'origine de difficultés pour les populations concernées, car la réciprocité induite par l'article 45 se transforme parfois en politique de représailles et parce que, confortées dans leur particularisme, ces minorités, jugées inassimilables, deviennent encombrantes dans deux États qui se construisent sur le principe d'un strict État-Nation où intégrer, c'est assimiler. Ainsi s'expliquent les mesures prises dans les deux pays qui, dans un contexte différent, visent cependant toutes à réduire la vitalité démographique, économique et culturelle des minorités concernées ; cependant l'actuelle détente gréco-turque et l'insertion dans un cadre européen semblent pouvoir faire évoluer les données.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers Balkaniques, Presses de l'Inalco, 2004, Turquie, Grèce: un passé commun, des nouvelles perspectives, 〈http://ceb.revues.org/4474〉. 〈10.4000/ceb.4474〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01292625
Contributeur : Joelle Dalegre <>
Soumis le : mardi 29 mars 2016 - 16:26:58
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 11:59:14
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 02:50:56

Fichier

Entre Grèce et Turquie.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Joëlle Dalègre. Entre Grèce et Turquie : une situation délicate, les minorités. Cahiers Balkaniques, Presses de l'Inalco, 2004, Turquie, Grèce: un passé commun, des nouvelles perspectives, 〈http://ceb.revues.org/4474〉. 〈10.4000/ceb.4474〉. 〈hal-01292625〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52

Téléchargements de fichiers

105