Josef Dobrovský et le criticisme tchèque de la fin du XIXe siècle

Résumé : Cette contribution se propose d’évaluer le rôle, tant scientifique que symbolique, joué par l’œuvre et la personnalité de Josef Dobrovský (1753-1829) dans la naissance et l’évolution du criticisme tchèque de la fin du XIXe siècle, en particulier dans l’émergence du « réalisme scientifique » des années 1880-1890. Dans les années 1880, le nom de Dobrovský traverse en effet les discussions linguistiques, historiographiques et proprement éthiques des universitaires et chercheurs réalistes réunis autour de T. G. Masaryk (1850-1937) et de sa revue Athenaeum (fondée en 1883), qui s’illustre bientôt en opérant la destitution conséquente (à partir de 1886) des Manuscrits de Zelená Hora et Dvůr Králové. À la fin du XIXe siècle, tandis qu’est venue l’heure de repenser l’héritage de la Renaissance nationale, des mises au point se font jour sur ses protagonistes Dobrovský, Jungmann, Palacký… Josef Dobrovský, détracteur trop « tôt venu » du Manuscrit de Zelená Hora, fait alors figure de précurseur, notamment pour avoir pris part, dans les années 1820, à la toute première polémique suscitée par les Manuscrits. Revenir à Dobrovský – référence décisive, tant scientifique que proprement symbolique, dans l’émergence du réalisme scientifique des années 1880 – signifie alors réintégrer, dans l’histoire de la « pensée nationale » tchèque, une ligne de permanence critique à la faveur de laquelle se trouvent reliées les Lumières et cette phase de criticisme total qui caractérise la fin du XIXe siècle tchèque.
Liste complète des métadonnées

https://hal-inalco.archives-ouvertes.fr/hal-01291991
Contributeur : Catherine Servant <>
Soumis le : vendredi 25 mars 2016 - 15:33:35
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 11:59:14
Document(s) archivé(s) le : dimanche 26 juin 2016 - 10:30:09

Fichier

slave_0080-2557_2002_num_74_2_...
Publication financée par une institution

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

Collections

Citation

Catherine Servant. Josef Dobrovský et le criticisme tchèque de la fin du XIXe siècle. Revue des études slaves, Institut d’études slaves et EUR’ORBEM, 2002, 74 (2-3), pp.411-418. 〈http://www.persee.fr/collection/slave〉. 〈10.3406/slave.2002.6810〉. 〈hal-01291991〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

84